La Cave de Léa

Vin, Fun & Popote: le monde du vin raconté par une fille

Le vin qui parle, enfin un caviste pour les pipelettes!

Le vin qui parle

Le vin qui parle c’est une maison bleue adossée à la colline Sainte-Geneviève. Comme dans la chanson de Maxime Le Forestier, on ne frappe pas. On se retrouve simplement là pour papoter autour d’un verre.

Le vin qui parle, un petit air de San Francisco en plein cœur de Paris

On est bien loin ici du caviste parisien qui vous toise quand vous rentrez. Celui qui vous prend de haut quand vous lui expliquez ce que vous voulez… Effectivement tous les cavistes n’ont pas la patience de vous aider à retrouver la piquette aux arômes de cailloux que vous goûtiez dans le verre de papi. (Non mais, c’est qui cette relou ??? Elle se croit dans Les gouttes de dieu ou quoi ? C’est pas un manga ici, c’est un caviste français ma p’tite dame !)

Le vin qui parle a plutôt l’ambiance de ces bars à vin bohèmes et branchouilles de San Francisco où on croise des habitués et des gens de passage. Tu viens avec tes babouches ou ton costard (ou les deux). Qu’importe l’habit, pourvu qu’il y ait la gourmandise ! Car ici on vient partager sa passion ou sa découverte du vin.

Loïc, le propriétaire, tu ne le connais pas encore, mais il te rappelle un vieux copain. Il te sourit, il t’écoute, il te raconte. En fait le vin qui parle, c’est plutôt Loïc qui te fait parler. Ou non, c’est Loïc qui te parle. En fait tu ne sais plus bien mais ça fait une heure que vous refaites le monde du vin, de la bouffe, et du quartier…

Le vin qui parle, la boutique d’un passionné

Le vin qui parle, tu l’auras compris, ce n’est pas une cave comme les autres. Ici le choix des vins est affaire de coups de cœur et d’amitié.

D’ailleurs tout a commencé entre amis. Le vin qui parle est né des dégustations à l’aveugle que Loïc organisait avec ses potes. Chacun devait estimer sur une fichette les arômes, la qualité et le prix. Au début l’organisateur s’est fait pas mal charrié paraît-il. Mais la fois d’après chacun a réclamé sa fichette… C’est bien des dégustations (et des fichettes) plus tard, que la joyeuse troupe a participé à l’aveugle à la sélection des vins du magasin. Quand il organise des dégustations, Loïc te fait revivre cette tradition. Et comme aux premières heures les débats vont bon train. Les clients ont pris le relai des amis des débuts et élisent désormais à l’aveugle les meilleurs vins du magasin.

Le vin qui parle c’est aussi un attachement à certains vignerons. Un coin de la boutique est ainsi dédié à ces « artisans du bonheur ». C’est comme ça que j’ai fait la découverte, lors d’une dégustation « Bourgogne mythe ou réalité », de Jérôme Galeyrand (Gevrey-Chambertin) et Christophe Buisson (Saint-Romain). Je n’ai pas pu m’empêcher de repartir avec quelques bouteilles pour poursuivre le débat. (Pas mal ce truc du débat pour se donner bonne conscience!).

Le vin qui parle, même quand tu es pressé

Parfois tu n’as pas trop le temps de discuter. Tu passes en coup de vent récupérer une bouteille pour ton dîner chez mémé. Tu choisis rapidos une des 12 bouteilles proposées « pour ce soir » et tu viendras raconter ta vie une prochaine fois.

Plus d’informations ici: https://www.facebook.com/LeVinquiParle et bien évidemment sur place au 64 Boulevard Saint-Germain, 75005 Paris

Leave a Reply

Information

This entry was posted on 24 July by in Uncategorized.

Navigation